Liste des engagés 

17 &  18 septembre    2022 

Règlement particulier 

Ce dernier meeting de la saison, s’est joué à Saint Vincent des Landes ou pas moins de 46 pilotes se sont déplacés pour cette dernière édition de 2022.
Ce weekend a su tenir en haleine, le public venus nombreux aux abords du circuit sous le soleil car rien n'était encore joué dans le championnat.

En Catégorie Camion Léger, Jonathan Besnard a su faire respecter sa loi, malgré des petits soucis mécaniques qui auraient pu tout remettre en cause pour le titre du championnat. Il a réussi à réaliser le meilleur temps toutes catégories confondues avec 49.145 secondes. Bruno Marie a vécu des hauts et des bas durant ce meeting. Il a dû abandonner lors des essais chronos à cause d’une panne mécanique, ce qui l’a fait partir de la dernière ligne au départ de la 1ere manche. Devant des spectateurs ahuris, il a assuré en effectuant deux « remontada » incroyables. Lors de la 3 ème manche après s’être retrouvé dernier, il termine à la seconde place. En finale, il est victime d’un léger accrochage dès le 1 er virage et se retrouve en queue de course. Il remontera jusqu’à la seconde place à quelques mètres du futur vainqueur, Jonathan Besnard. Mention spéciale pour Aurélien Sansone qui termine sur le podium à la 3 ème place. Il dédicace son trophée aux membres de son Team MS Compétition qui n’ont pas eu la même chance que lui. Pour compléter ce podium , Stéphane Vandervannet et David Landais terminent à la 4ème et 5ème position. Les 2 malchanceux de cette finale sont Ludivine Bellouard qui pourtant avait gagné une spectaculaire seconde manche au terme d’une course affolante à laquelle, elle a su tenir tête au tenant du titre et Jean Christophe Le Bihan suite à des soucis mécaniques. Néanmoins, ce dernier, qui après 2 années d’absences, a réussi à se hisser à la 3ème place du classement général. Les jeunes champions qui sont la relève de demain n’ont rien lâché. Maxime Thévenot qui était absent à Saint Junien, a réalisé un bon meeting dès le samedi matin aux essais chronos. Enzo Guegan quant à lui, a encore acquis une grosse dose d’expérience en se sentant de plus en plus à l’aise au volant de son Iveco et dans son rôle de pilote. Enzo Neel avait commencé par faire un bon chrono mais à rencontrer des soucis techniques répétitifs qui se sont fait ressentir sur les manches. Autre fait de course pour Thomas Sardin qui après un bon samedi a subi une casse moteur sur la ligne de départ de la super pôle. Il a été contraint à l’abandon pour le reste de la journée. On les retrouvera l’année prochaine avec impatience car ils devraient nous régaler avec leur fougue tenace. A noter aussi, la belle prestation de Nicolas Merlet qui pour sa première année se classe à la 5éme place au classement général.
 
En catégorie Camion Cross, le tenant du titre, Ludovic Skrzypezyk fût intraitable. Il remporte ses quatres manches avec autorité après avoir décroché le 5éme meilleurs temps aux essais chronos sur piste humide. Il a devancé Nicolas Grand qui n’a jamais démérité et ce, depuis le début de la saison. Sur la 3ème marche du podium, on retrouve Yohann Peytour qui a connu des déboires avec son embrayage sur son Volvo et l'a mené à l’abandon. Après une soirée de réparation avec son équipe, il a accompli l’exploit en réalisant le meilleur temps de la super pôle. Les belles surprises du week-end sont les bons résultats de Nicolas Marvie et de Vincent Darlavoix qui terminent respectivement 4 ème et 5 ème en finale. Ce dernier a connu aussi des problèmes mécaniques lors de la 1ere manche qui l’a obligé à abandonner, une fois de plus, la team a su se démener pour qu’il puisse repartir pour le reste du week end. Autre surprise du meeting, c’est la régularité de Gaëtan Comdon avec son Scania lors des manches et en décrochant le meilleur temps aux essais chronos (50.538 secondes). Quant à Corentin Mazal, il a certainement été privé d’une place d’honneur suite à un incident en finale, car il avait effectué un weekend compétitif.

En catégorie Super Cross, les normands ont une fois de plus fait parlé d’eux. On a assisté à un véritable exploit avec les victoires dans toutes les manches du pilote de François Fréret avec son MAN rouge et blanc. Au vu de ses résultats, il est remonté à la seconde marche du podium au classement général. L’autre pilote normand, Fabien Neel sur son Scania a stupéfait tout le monde en se positionnant à toutes les manches à la seconde place et à la finale, il décroche la 3ème place du podium. Derrière les intouchables normands, Franck Rougier, leader du général avant ce dernier meeting, a limité la casse en récoltant les points nécessaires pour décrocher le titre de champion de France 2022. Christophe Leboucher sur son Daf savait qu’il lui suffisait d’être devant Fabien Carrere, chose réussie avec audace en décrochant la 4 ème place en finale. La surprise dans cette catégorie vient de Kyllian Durand, qui a montré un pilotage qui pourrait en déconcerter plus d’un l’année prochaine ( remplaçant de Daniel Leboucher).

Le public ainsi que l’ensemble du paddock ont pu applaudir une dernière fois Bernard Sadry qui après des années dans le monde du camion cross avec son Volvo a mis un terme à sa carrière. Il a réalisé des prouesses tout au long de ces 2 jours, les derniers à son actif en tant que pilote. Chapeau l’artiste !

Durant cet ultime meeting, certains pilotes ont pu se porter volontaire pour rouler avec une nouvelle énergie : le BIO CARBURANT et les conclusions sont plutôt positives. A l’aube de 2023, se dessine une nouvelle coupe de France. Avec l’arrivée officielle du biocarburant, de nouveaux pilotes, de nouveaux camions, le camion cross devrait donner une nouvelle et belle image peu connue que la discipline mérite.


Classement du Weekend : Camion Léger : 1 : Jonathan Besnard (Iveco Daily) 2 : Bruno Marie (Renault Mascott ) 3: Aurélien Sansone (Iveco Daily ) 4: Stéphane Vandervannet (Iveco Daily ) 5 : David Landais (Iveco )

Camion Cross : 1 : Ludovic Skrzypezyk (Renault NG02 A1) 2 : Nicolas Grand (Renault Premium ) 3 : Yohann Peytour (Volvo TN12 ) 4 : Nicolas Marvie (Renault Premium ) 5 : Vincent Darlavoix (Renault Premium )

Camion super Cross : 1 : François Fréret (Man D2066) 2 : Franck Rougier (Volvo N12 ) 3 : Fabien Neel (Scania L111) 4 : Christophe Leboucher (Daf FT85CF) 5 : Bernard Sadry (Volvo N12 )

Texte : Karine B. et Christophe G.
Photos : Erwan A

REMISE DES PRIX

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/22

PHOTOS  DU WEEK-END

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/58